Commander Magic The Gathering : Qu’est-ce que c’est ?

Commander Magic The Gathering

Avec le temps, on entend de plus en plus souvent parler de Commander dans Magic The Gathering. Ce format, à la base inventé par des joueurs casual, se destine au multijoueur avant tout. Fun, original, moins punitif que le Modern, le format se distingue par un deck de 100 cartes différentes. Une horde menée par une créature légendaire dont les couleurs et le style de jeu donneront le ton du deck.

Alors, qu’en est-il réellement pour des joueurs casual ? Ce format est-il adapté aux parties entre potes ? Cela coûte-t-il cher d’y jouer ? Par où commencer ? C’est ce que nous allons découvrir.

Présentation du format

Le Commander consiste à acquérir ou créer un deck composé de 100 cartes toutes différentes, à l’exception des terrains de base. Les cartes de toutes les éditions sont autorisées (avec certaines exceptions).

Parmi ces cartes, on trouve un Commandant : une créature légendaire. Le Commandant est une créature à part : au début de la partie, elle se trouve dans la zone de commandement. Elle peut ainsi être jouée quand vous voulez, vous n’êtes pas obligés d’attendre de la piocher. Si elle meurt, elle retourne dans la zone de commandement et vous coûtera deux manas de plus à invoquer. Puis quatre manas de plus si elle meurt à nouveau. Etc.

Les cartes du deck ne doivent contenir que des couleurs présentes dans le coût ou les capacités du Commandant.

Samut, voix de la sédition, Magic The Gathering

Par exemple, dans un Commander Samut, voix de la sédition, je pourrais jouer un Thoctar laineux. Mais je n’aurais pas le droit de jouer Âmes persistantes.

Hormis ces détails, le format se joue comme n’importe quel autre format. Les joueurs dégagent au début de leur tour, puis piochent, il y a deux phases principales coupées par une phase de combat, etc. Rien de particulier, les joueurs débutants ne seront pas désarçonnés.

Le Commander en jeu : un format vraiment casual ?

En Commander, les decks sont composés de 100 cartes différentes. Il est plus difficile de créer des synergies ou des combos qui écraseront l’adversaire en 4 tours.

En bref : vous aurez généralement le temps de jouer vos cartes, si vous faites une erreur au tour 3 la partie n’est pas perdue pour autant, surtout si vous jouez en multijoueur.

Nekusar, le terrasseur d'esprit Magic The Gathering

Les decks sont donc taillés pour le multijoueur, avec des coûts de mana plus élevés et des cartes de fin de partie plus… explosives.

Et c’est exactement ce terme qui définit ce format : explosif ! Les erreurs étant moins punitives, le fait de jouer en multijoueur fait de chaque partie une expérience différente. On découvre des vieilles cartes oubliées, on rit, on pleure, on se tape dessus, on hurle de rage et on ricane devant la mine déconfite de nos adversaires après avoir joué une Oblitération.

Bref, j’étais assez réticent au départ, mais aujourd’hui je dois le reconnaître : ce format est excellent pour jouer en casual, notamment si on est un débutant. La nécessité d’optimiser son deck aux petits oignons est moins importante qu’en Modern.

Comment débuter en Commander Magic The Gathering ?

Pour débuter ce format exceptionnel et vous marrer en multijoueur avec vos potes, vous avez le choix entre deux options.

1) Acquérir un deck Commander préconstruit

Les decks préconstruits de Magic The Gathering ont toujours eu mauvaise réputation auprès des joueurs plus confirmés. Ce n’est pas le cas en Commander : les decks préconstruits Commander Magic sont très bons et vous permettront de jouer immédiatement à un niveau correct.

Deck préconstruit Magic

Chaque année sort un nouveau set de decks Commander préconstruit, composés de cartes de toutes les éditions (et pas seulement de la dernière année). Ces decks sont relativement accessibles, compte tenu du nombre important de cartes et de leur qualité globale.

Si vous n’avez jamais joué en Commander et que vous n’avez fait que quelques parties avec un deck qui n’était pas le vôtre, je vous recommande chaudement ces decks préconstruits. Ils sont bien pensés, vous permettront de jouer immédiatement contre des joueurs expérimentés et ils sont une excellente base à optimiser. La base de mana, bien que lente, est généralement solide.

2) Créer votre propre deck Commander

Il s’agit là d’un exercice autrement plus difficile lorsqu’on débute. En effet, le format Commander est assez particulier. Si vous êtes un joueur de Standard ou de Modern et que vous avez joué quelques parties de Commander, attendez-vous à rencontrer quelques difficultés à concevoir votre propre deck Commander.

Cela dit, à cœur vaillant rien d’impossible ! Et après quelques essais, vous obtiendrez un deck tout à fait valable.

Les conseils que je peux vous donner afin de concevoir un deck sont les mêmes que pour tout autre format casual. Je vous invite à les découvrir ici : Comment créer son propre deck Magic ?

Bon jeu !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*