Deck du mois : Maëlstrom de cartes

C’est parti pour le deck du mois ! Cette fois-ci, je vous présente un deck défausse multijoueur petit budget, assez simple, qui fait un vrai carnage sur nos tables. Bientôt, votre main ne vous appartiendra plus, alors préparez-vous !

Le Maëlstrom de cartes :

23 Terrains
4 Île
4 Marais
5 Montagne
2 Brisants Sivâns
4 Nécropole croulante
3 Rivière souterraine

6 Créatures
3 Indolent des gouffres
3 Sangromancienne

8 Enchantements
4 Caresse de Liliana
4 Rien n’est jamais gâché

7 Ephémères
3 Abolir
4 Faille cyclonique

17 rituels
3 Roue du destin
4 Pillage sans foi
4 Requête brûlante
3 Reforger l’âme
3 Cruauté de Tasigur

Présentation du deck

À la base, le deck était sensé être un simple deck défausse pour le multijoueur. Mais on s’est assez vite rendu compte qu’une fois nos adversaires démunis de cartes, on manquait de patate. À quoi bon défausser une main vide ? Alors on a réfléchit : « si on remplissait les mains avant de les vider ? »

Voilà comment une idée en apparence stupide a donné un deck terrifiant pour le multijoueur.

La base du deck

La base du deck est principalement composé de trois cartes : Caresse de Liliana, Rien n’est jamais gâché et Requête brûlante.

Le principe est très simple : il faut poser rapidement la Caresse de Liliana et/ou Rien n’est jamais gâché, puis enchaîner sur une Requête brûlante dès le tour 3.

Et là, c’est la panique.

Les cartes qui font bobo

Rien n'est jamais gâché Magic The Gathering

Aïe aïe aïe… Admettons que vous soyez 4 joueurs, vous avez 3 adversaires. Vous lancez une Requête brûlante. Chacun de vos adversaires va se défausser de 3 cartes, ce qui signifie que l’effet de Rien n’est jamais gâché va se déclencher… 9 fois ! C’est généralement suffisant pour vous donner une avance très confortable, et potentiellement pourrir les mains adverses.

Caresse de Liliana Magic The Gathering

La Caresse de Liliana est un enchantement incontournable dans tous les decks défausse, c’est généralement la carte qui va nous permettre de tuer tout nos adversaires en même temps et en quelques tours seulement.

Les cartes qui font piocher / défausser

Bref, dans ce deck, il faut absolument obliger les adversaires à piocher, puis à se défausser afin de bénéficier des effets de nos enchantements. Pour cela, la couleur rouge est parfaite ! On a choisit 3 cartes très efficaces pour remplir ce rôle.

Requête brûlante Magic The Gathering

C’était bien entendu la carte la plus évidente : Requête brûlante. Peu chère, instable, dangereuse. Avec cette carte, pour 1 mana, on sait que chaque adversaire va devoir se défausser de trois cartes, même si sa main était vide. Redoutable !

Roue du destin Magic The Gathering

La fameuse Roue du destin, version moderne de la Roue de la fortune. Le fait de la jouer en suspension dès le tour 2 n’est pas un problème : lorsqu’elle se résoudra 4 tours plus tard, nous aurons eu le temps de préparer le terrain avec Caresse de Liliana et Rien n’est jamais gâché.

Reforger l'âme Magic The Gathering

Avec le grand nombre de cartes piochées chaque tour, il y a très peu de chance que Reforger l’âme soit joué pour son coût de miracle. Il n’empêche que cela reste un excellent moyen de vider puis remplir les mains de tout le monde. De plus, Rien n’est jamais gâché nous fournit une importante quantité de mana et Reforger l’âme sera généralement joué pour deux manas rouges seulement.

La résilience

Après quelques parties, vous deviendrez rapidement la cible de toute la table, exaspérée de perdre la partie en quelques tours seulement. Il faut vous défendre.

Sangromancienne Magic The Gathering

La Sangromancienne est la réponse parfaite à ce déchaînement de mauvaise volonté contre vous. La moindre Requête brûlante vous fait gagner 9 points de vie par adversaire. Vous deviendrez très vite impossible à tuer.

Indolent des gouffres Magic The Gathering

Loin d’être indispensable au bon fonctionnement du deck, l'Indolent des gouffres n’en est pas moins une redoutable menace pour vos adversaires s’ils ne s’en occupent pas rapidement, surtout si vous jouez des sorts de pioche comme Pillage sans foi. Généralement utilisé en défense, il vous sert de bouclier jusqu’à ce que vos adversaires ne puissent plus ignorer sa présence.

Le contrôle

Vos vils adversaires feront tout pour vous empêcher de vous amuser. Vous devrez les contrôler.

Abolir Magic The Gathering

Afin de s’assurer que vos adversaires gardent des mains bien pleines et ne puissent pas vous empêcher de jouer ce Reforger l’âme qui vous brûle les doigts, Abolir est une bonne option. Capable de renvoyer en main sorts et créatures, c’est un petit éphémére utile en toute circonstance. Vous pouvez aussi le remplacer par des Déférence, moins polyvalent mais plus rentable.

Faille cyclonique Magic The Gathering

Faille cyclonique apporte au deck tout ce qu’il lui faut : une solution pour se protéger et un removal qui remplit les mains de tous les adversaires. Son coût de surcharge n’est pas un problème grâce à Rien n’est jamais gâché.

Comment jouer le deck ?

Début de partie

Le deck a besoin de partir assez rapidement, c’est pour cette raison que nous avons choisit d’y jouer des painlands, à savoir Brisants Shîvants et Rivière souterraine : rapides et plus accessibles que des fetchlands.

Dès le tour 2, Il faudra idéalement lancer une Roue du destin en suspension ou poser l’un des enchantements Rien n’est jamais gâché ou Caresse de Liliana.

Au tour 3, l’idéal, c’est de poser un enchantement supplémentaire et enchaîner sur une Requête brûlante. Mais ça n’est pas toujours possible, alors il faudra jouer en priorité les enchantements et Indolent des gouffres pour s’installer.

Milieu de partie

Dès les tours 5 à 7, le deck peut donner sa pleine puissance et terminera généralement les parties si elles se jouent en 20 points de vie grâce à la Caresse de Liliana.

Notre cimetière bien rempli et notre mana serviront également à lancer Cruauté de Tasigur pour infliger quelques dégâts supplémentaires.

Rien n’est jamais gâché nous apporte une avance sur nos adversaires, que ce soit en cartes, en créatures ou en mana. Il ne sera pas rare d’enchaîner plusieurs Requête brûlante à la suite et générer une quantité pharamineuse de mana.

La Sangromancienne nous permettra d’encaisser les dégâts qu’on pourrait subir.

Fin de partie

Il est généralement difficile de parler de fin de partie en multijoueur, car les retournements de situation sont fréquents. Mais, si à partir des tours 7 à 8 les adversaires sont toujours vivants, la recette est la même : infliger les quelques dégâts restants en les obligeant à piocher, puis se défausser.

Faille cyclonique est une excellente carte dans ces moments-là, elle permet de conserver un atout dans sa poche et de remplir les mains adverses.

Conclusion

Voilà un deck très amusant à jouer dans les parties multijoueur où les adversaires seront nombreux, comme en Empereur par exemple ! Mais méfiez-vous : les rancunes créées par ce deck sont tenaces…

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*