Magic The Gathering : qu’est-ce que c’est ?

Magic The Gathering cartes

Je serais étonné que, parmi vous, personne n’ai jamais entendu parler de Magic The Gathering. Mais faisons rapidement un point sur ce jeu : qu’est-ce c’est, comment ça fonctionne (en gros) ?

Magic The Gathering : Le jeu en lui-même

Magic The Gathering, qu’est-ce que c’est concrètement ? C’est un jeu de cartes à jouer et à collectionner. Et attention, je vous interdis de faire un amalgame douteux avec Pokémon ou encore Yu-Gi-Oh! car, même si ce sont également des jeux de cartes, ce n’est clairement pas la même typologie de joueurs.

Magic The Gathering n’est en rien un jeu de cartes pour enfants. La moyenne d’âge des joueurs se situe généralement autour de 30 ans, c’est un jeu complexe et mature. Donc arrêtons tout de suite les mal-informés : Magic The Gathering n’est pas un jeu puéril pour les enfants ou geeks attardés. Point barre.

Valse macabre Magic The Gathering
Un jeu pour enfants, vraiment ?

Il existe aujourd’hui environ plus de 17 000 cartes Magic différentes. Elles n’ont pas toutes été créées en même temps, bien entendu, la première édition ne comportait qu’une poignée de cartes. Mais de nouvelles extensions viennent régulièrement s’ajouter, qui appartiennent chacune à un univers différent avec leur lot de nouvelles cartes.

Le jeu est donc en perpétuelle évolution, ce qui le rend particulièrement prenant.

L’univers de Magic The Gathering

Lorsqu’on joue à Magic, nous devenons un arpenteur, une sorte de magicien très puissant capable d’invoquer des sorts et des créatures qui iront se battre pour lui. C’est un jeu de cartes qui se joue généralement à deux joueurs, où chacun devient un arpenteur doté de 20 points de vie. Le but du jeu est très simple : réduire les points de vie de notre adversaire à zéro avant qu’il ne fasse de même avec les nôtres.

Bien que la plupart des cartes Magic s’inspirent du médiéval fantastique, de nombreuses extensions abordent des univers différents. Le dernier en date à l’heure où je rédige cet article, Amonkhet, se déroule dans l’Égypte antique. Peu avant cela, Innistrad prenait place dans un univers proche de la Renaissance avec une forte inspiration gothique.

Multivers Magic The Gathering

Chaque extension possède son propre univers, sa propre histoire, ses personnages, son ambiance. Si ce sujet vous intéresse particulièrement, je vous invite à consulter ce magnifique article qui résume en une page la storyline de Magic The Gathering par la Secte des Magiciens Fous.

Et comment autant d’univers différents peuvent-ils cohabiter au sein d’un même jeu de cartes ? Est-ce que cela reste cohérent ? La réponse est oui : plusieurs univers différents au sein d’un même jeu, c’est cohérent. Comme dit plus haut, lorsqu’un joueur joue une partie de Magic, il devient un arpenteur : un puissant mage capable de voyager entre les plans du multivers. Les sorts et créatures qu’il invoque en font partie et sont issues de ces plans. Il est donc normal de voir cohabiter un troupeau d’aurochs de la toundra à côté d’un vaisseau volant. Ils n’appartiennent pas au même plan, mais font partie du multivers.

Petit point sur le lexique

Je vous invite à vous référer à ce petit lexique très simple qui vous expliquera tous les termes dont vous avez besoin pour comprendre le reste de ce blog :

Deck : paquet de 60 cartes nécessaire pour jouer. Lors d’une partie de Magic, deux joueurs s’affrontent en utilisant chacun un deck de 60 cartes.

Mana : ressource dont disposent les joueurs afin de lancer leurs sorts. Elle est produite en utilisant des terrains.

Terrains : sur un deck de 60 cartes, on retrouve généralement 40 cartes et 20 terrains minimum. Les terrains sont utilisés afin de produire du mana.

Sort : une carte payée avec du mana est un sort.

Coût de mana : quantité nécessaire de mana pour lancer un sort. Chaque sort a besoin d’une quantité spécifique de mana pour être lancé.

Voilà, vous êtes équipés !

Pour la suite, je vous invite à consulter les deux articles suivants :

Comment débuter à Magic The Gathering ?

Comment créer son propre deck ?

 

1 Comment

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*